La Troupe de tous les plaisirs

Le chef de la troupe, Languichard, se trouve parmi les premières victimes de la Comédie-Française en mars 1681, quand il représente une comédie, avec des acteurs, une actrice, des marionnettes, de la danse, du chant, des sauts, de la danse de corde ... et un âne. C'est au Jeu de paume du Dauphin pendant la Foire S. Germain. Heureusement il nous a laissé son affiche, ainsi qu'un compte-rendu dans la plainte qu'ont fait les Comédiens du roi.

Il est possible que cette troupe est une continuation des Grandes Marionnettes du Dauphin (qui ont collaboré en 1678 avec la Troupe des Forces des l'amour et de la magie et ensuite avec la Troupe royale des Pygmées), car Languicher présente sur scène trois bamboches, le terme générique pour les grandes marionnettes; il utilise le jeu de paume qui avait, peut-être, donné aux Grandes Marionnettes du Dauphin leur nom; et le nom de sa propre troupe fait allusion au titre qu'ont employé les Grandes Marionnettes en 1678 pour leur divertissement : "... tous les plaisirs de la foire ...".