Chronologie : 1677


1677 février 5:

Monseigneur écrit à La Reynie:

"Monsieur,

Le Roy ayant appris que les joüeurs de marionnettes meslent de la musique a leurs representations, Sa Majesté m'a ordonné de vous dire que cela estant contraire au privilege qu'elle a accordé au Sr Lully, elle souhaitte que vous la fassiez retrancher et que vous teniez exactement la main a l'execution de ce qui est porté dans led. privilege..."
(BENOIT (1971) p. 52.)

Il s'agit sans doute de La Troupe royale des Pygmées, dont le deuxième spectacle, Les Amours de Microton, est présenté depuis le mois de novembre 1676. Le Nouveau Mercure Galant pour la période janvier-mars 1677 en parle ainsi:

"Il ne nous reste plus qu'à parler du théâtre qu'on a nouvellement ouvert au Marais, dont les acteurs sont apelés Banboches [voir Bamboches]. Ce mot est dans la bouche de bien des gens, qui n'en savent pas l'origine. Banboche est le nom d'un fameux peintre qui ne faisoit que de petites figures que les curieux appeloient des banboches. Je n'ai rien à vous dire de celles du Marais ; mais peut-être que si on les laissait croître, elles feroient parler d'elles. Elles sont déjà perfectionnées ; elles ne dansent pas mal, mais elles chantent trop haut pour pouvoir chanter bien longtemps, et, si on devient considérable quand on commence à se faire craindre, il faut qu'elles aient plus de mérite que le peuple de Paris ne leur en a cru, mais tout fait ombrage à qui veut régner seul."
MAGNIN (1852) p. 145.)

Evidemment l'entreprise s'écroule, car la prochaine fois qu'on rencontre la troupe, c'est à la Foire S. Laurent en 1678, dans des circonstances bien différentes.

1676 1678