Chronologie : 1670


circa 1670

Reproduite partout, l'image de la Foire Saint-Germain attribuée à Guillaurnol père reste problématique, comme nous a dit Martine de Rougement au Colloque de Nantes en 1999. L'image s'accorde mal à ce qu'on sait de la topographie de la foire.

La Foire Saint-Germain (c.1670) attrib. Guillaurnol père

Selon Sauval (cité ici dans Parfaict, Mémoires, I xxi),

Ce sont deux Halles longues de cent-trente pas, larges de cent, composées de vingt-deux travées, & couverte d'une charpente fort exhaussée, où les gens du métier admirent quantité des traits de leur Art : aussi est-elle très-célébre, autant pour sa grandeur, que pour sa magnificence ; car c'est peut-être le plus grand couvert qui soit au monde.

C'est ce qu'on voit clairement dans le Plan Turgot (1735) sur notre page d'accueil, ainsi que dans le Plan Truchet (1551), deux siècles plus tôt :

Faubourg Saint-Germain, extrait du Plan truchet (1551)

1670 juin 12

Le marquis de Sourdéac construit un théâtre privé dans sa propriété de Sèvres, où l'Académie d'Opéra répètent Pomone et y donne, le 12 juin, la première représentation devant des invités. C'est le marquis lui-même qui désigne et installe les machines qui y figurent largement. La premère publique aura lieu à Paris le 3 mars 1671.

1670 septembre 16

A la Foire Saint-Laurent on trouve les anciens camarades, Jean-Baptiste Archambault et Nicolas Féron, celui-ci joueur de marionnettes, celui-là danseur de corde. Mais ils sont séparés, et il y a bagarre. Voy. CAMPARDON (1877) i, 17.

1670 octobre 8:

Le Marquis de Sourdéac et le financier, Champeron, font la location de la salle du jeu de paume de la Bouteille pour cinq ans, pour y installer l'Académie d'Opéra dont Perrin vient de recevoir le privilège.

1669 1671