Biographie : G


Gainville

Gamard

fl.1705

Gasteau, Sulpice

Mari: Alexandre Bertrand
Brunisseuse

Gaubert, J.

fl.1722
Marionnettes

Gaullard, P.

fl.1685
Musique

Gauthier : voir St Edme

Gauthier, Mlle

fl.1725
Actrice

Gemi-hill : voir Hill

Genois

fl.1711-1712
Sauteur

Gherardi, Evaristo

Alias Arlequin
1666(?) (Prato) -1700 août 31 (Paris)
Père: Giovanni Evaristo Gherardi
Mère: Léonarda Galli
Femme: Elizabeth Danneret
Acteur, Auteur

1689 octobre 1: Début à la Comédie-Italienne.

1694: Il publie la première édition de son Théâtre Italien.

1697 mai: Après l'expulsion il prend sa retraite, s'occupe de ses publications, et paraît sur des théâtres de société.

1700 août 31: Il est mort "des suites d'une chute faite en donnant à Saint-Maur une représentation sur un théâtre de société, et fut enterré le lendemain au cimetière des Saints-Innocents." CAMPARDON (1880), i 241.)

Gherardi

fl.1726-1749
Père: Evaristo Gherardi
Mère: Elizabeth Danneret
Acteur

Giaratone, Giovanni-Giuseppe

Alias Joseph Jaraton, Pierrot
1639 (Ferrara) -
Acteur

1673 février 4: Début à la Comédie-Italienne, après quelques années en gagiste.

1697 mai: Après l'expulsion il prend sa retraite.

Gilles

fl.1711
Acteur

Gilliers, Jean-Claude

1667-1737
Musique

1696: Il vend des compositions à la Comédie-Italienne, qui fait plainte quand il cherche à vendre des exemplaires imprimés. Voir CAMPARDON (1880) i, 137.

Gillot, Claude

1673-1722 mai 30
Père: Jean Gillot, peintre.
Peintre

1710 : Réception à l'Académie.

Gillot

fl.1708
Marionnettes

Givry, Tonton

fl.1725
Danseur

Godard

Entrepreneur de spectacles

Godefroy, Jean (1)

d. avant 1672.
Maréchal ferrant
Femme: Claude Turpin
Fille: Jeanne Godefroy

Godefroy, Jean (2)

Maître à danser
Femme: Marie-Anne Du Rieu (comédienne, C.F.)
Fille: Marie-Jeanne, bapt. 1694 septembre 27
(On ne sait pas s'il y a lien entre Jean Godefroy et Jeanne Godefroy.)

1691 mai 31: Il devient l'un des quatre officiers de la communauté de maîtres à danser et joueurs d'instruments de Paris. Comme son collègue, le musicien Jean Aubert, élu au même moment, il reçoit une dispensation royale qui lui permet d'accéder à son office "encore qu'il n'ait exercé la maitrise pendant dix ans" (BENOIT (1971) p. 127). Voir aussi DU TRALAGE (1880) pp. 115ff, où nous apprenons qu'il y avait à l'époque 250 maîtres et plus de 600 membres ordinaires de la communauté à Paris.

Godefroy, Jeanne

alias Veuve Maurice
c.1658 - 1710
Père: Jean Godefroy, maréchal ferrant
Mère: Claude Turpin
Mari (1):Maurice Vondrebeck (m. 1672 septembre 8)
Mari (2):Maximilien Charles de Martinengue (m. 1698 octobre 9)
Fille: Marguerite-Magdeleine (n. 1673 mai 2)
Fille: Catherine (n. 1678 février)
Fille: Susanne (n. 1679 février 24)
Entrepreneuse de spectacles

Selon les Parfaict (i 18-19), elle était "jolie, grande, bien-faite, & douée d'un esprit qui réparoit en elle ce que la naissance & l'éducation lui avoient refusé."

1672 septembre 8: Mariage avec Maurice Vondrebeck(JAL 1872)

1678 septembre 21: Marraine de Jeanne Archambault

1688 avril 22: Avec son mari elle fait des efforts pour acheter un cheval savant de l'Angleterre. C'est la première indication que nous avons qu'ils s'intéressent à ce qu'on appellera plus tard un cirque. Voir CAMPARDON (1877) ii 115.

1694 février: Sur la mort de son mari, elle demande le droit d'utiliser le titre que Maurice a employé, "seul danseur de corde du Roy" (JAL 1872). C'est le début d'une carrière dans les affaires exceptionnelle pour une femme à l'époque.

1696 mars 2: Sa fille, Catherine, se marie avec Etienne, fils de Michel Baron, de la Comédie- Française.

1696 décembre 20: Elle signe un contrat avec les Prêtres de la Mission de St-Lazare qui lui donne contrôle du préau des spectacles à la Foire S. Laurent, et lui permet d'y établir des théâtres plus permanentes. Voir PARFAICT (1743), i 7-8, où il est dit, par erreur, que c'est Maurice lui-même qui a signé le contrat.

1698 octobre 9: Elle se marie avec Maximilien-Charles de Martinengue, écuyer, Sieur de Mitel et Blenay. Indépendante, elle se déclare femme non commune de biens.

1698 décembre 12:Un accord avec Francine de l'Opéra lui donne le droit de donner au public pendant dix années un concert ou divertissement avec chanteurs, danseurs et musiciens. C'est l'origine de l'opéra-comique.

1699 décembre 24: Elle signe un acte d'association pour six ans avec la famille Allard, dont les deux fils commencent à briller à la cour. Selon les Parfaict (i 19), elle trouve cette association "extrêmement avantageuse, tant pour les bons Sujets qui passérent dans sa Troupe, que par les connoissances qu'Alard lui procura, qui devinrent ses plus zélés protecteurs." En effet, c'est une réincarnation de la troupe Allard/Vondrebeck de 1678.

Grimaldi

Grimbergue, J.B.

fl.1709-1722
Entrepreneur de spectacles

Grimont, Mlle

fl.1718
Danseuse

Grognet, Marie

fl.1724-1743
Danseuse

Gueullette, T.S.

1683-1766
Auteur

Guichard, Henri

fl.1669-1675
Musique, Entrepreneur de spectacles

1669 juin 28: Intendant des Bâtiments du Duc d'Orléans, il s'associe à Perrin, La Grille, Sourdéac et autres dans la création de l'Académie d'Opéra. Selon DEMUTH (1964), p. 106, c'est Guichard qui cherche un théâtre pour l'entreprise.

1673 avril 29: Il devient Gentilhomme ordinaire de Monsieur.

1674 août : L'Opéra ayant tombé entre le mains de Lully, Guichard obtient du roi un privilège pour l'établissement d'une Académie royale des Spectacles, ayant le droit "de faire construire des cirques et des amphi-thèâtres pour y faire des carousels, des tournois, des jouxtes, des luttes, des combats d'animaux, des illuminations, des feux d'artificier et générallement tout ce qui peut imiter les anciens jeux des Grecs et des Romains". Voir DEPPING iv, p. 595.

1674 novembre : Début d'un conflit acerbe entre Guichard et Lully, qui accuse Guichard et Sébastien Aubry, beau-frère de Geneviève Béjart, d'avoir voulu l'empoisonner. Voir JURGENS & MAXFIELD-MILLER (1963) p. 666.

Guyenet, Pierre

Directeur de l'Opéra