Biographie : A


Acciajoli, F.

1630-1700
Marionnettes, Musique

Aduet, Claude

fl.1619
Sauteur

Aigremont, Mlle

fl.1718-1725
Actrice

Alard : voir Allard

Alart : voir Allard

Allard, Charles (père)

alias Alard, Alart, Allart, Elard
fl.167?-????
Fils: Charles fils
Fils: Pierre
Sauteur, Entrepreneur de spectacles

1674 : Janet Clarke, dans l'introduction à son édition de Circé, a noté que le nom d'Alard [sic] a paru "dans les Registres du Guénégaud à propos des reprises du Comédien poète et du Malade imaginaire en 1674-5 (R II, 78-80, 104-5)."

1675 janvier 12: Le nom d'Allard paraît dans la liste du corps de ballet pour Thésée, l'opéra de Quinault et Lully, parmi ceux des meilleurs danseurs du temps : Beauchamp, Pécourt et De l'Estang. Voir LAJARTE (1878) I, p. 25.

1678 février 3: Nommé dans l'Avertissement des Forces de l'Amour et de la Magie comme l'un des "Inventeurs" du spectacle forain, avec Maurice Vondrebeck.

1679 février 26: Parrain de Susanne Vondrebeck, il signe, "Charles Allard, baigneur du Roy".

1678 septembre 25: "Charles Allard, Maître de la trouppe des sauteurs," reçoit des dépenses pour des perfomances données devant le roi à Fontainebleau en août ou en septembre.

1679 janvier 25: "Charles Allart, chef de la trouppe des sauteurs," qui joue devant le roi à St Germain-en-Laye, reçoit 2000 livres.

1679 janvier 30: Il obtient l'intervention de Colbert, après s'étant adressé au roi, quand on lui refuse la permission de s'établir à la Foire S. Germain.

1679 février 4: La permission est confirmée, "a condition seulement que l'on ny chantera ny dansera," restriction imposée, semble-t-il, à la requête de Lully.

1699 février: Il introduit ses deux enfants, Charles et Pierre, lors des célébrations du carnaval à Marly.

Allard, Charles (fils)

16??-1711
Père: Charles Allard
Frère: Pierre
Sauteur, Entrepreneur de spectacles

1699 février: Les deux frères font leurs débuts lors des célebrations du carnaval à Marly.

1699 octobre 18: Les deux frères divertissent la duchesse de Bourgogne à Fontainebleau.

Allard, Pierre

16??-17??
Père: Charles Allard père
Frère: Charles Allard fils
Sauteur, Entrepreneur de spectacles

1699 février: Les deux frères font leurs débuts lors des célebrations du carnaval à Marly.

1699 octobre 18: Les deux frères divertissent la duchesse de Bourgogne à Fontainebleau.

Allart : voir Allard

Antier, Mlle

fl.1718
Danseuse

Antony : voir Sceaux

Antus : voir Artus

Archambault, Jean-Baptiste

fl.1661- 1684 mars 9
Femme: Marguerite Datelin (m. 1663 septembre 17)
Enfants (8): voir JAL 1872
Opérateur, Sauteur, Marionnettes

1661: Il est opérateur en Saint-André-des-Arcs

1668: Il obtient une permission d'établir un théâtre au Jeu de paume de Cercilly, avec Nicolas Féron, Jérôme et Arthur (Artus).

1670: Il se déclare "ingénieur du Roy."

1670 septembre 16 : Il est danseur de corde à la Foire Saint-Laurent. Ses relations avec Nicholas Féron, son associé en 1668, ne sont plus amicales : voy. CAMPARDON (1877) i, 17.

1671 janvier 17: C'est lui qui reçoit les dépenses, "tant pour luy que pour les autres sauteurs", après avoir joué devant la cour aux Tuileries dans Psyché, avec Maurice Vondrebeck et Petit-Jean.

1672: Il dit "ne sçavoir signer."

1678 février 21: Jeanne Godefroy marraine au baptême de sa fille, Jeanne, ce qui suggère qu'il était membre de la troupe Allard/Vondrebeck.

Argenson, Marc-René de Voyer, marquis d'

1697 janvier: Il devient lieutenant général de police à Paris, achetant l'office pour 50,000 écus de son prédécesseur, Nicolas de la Reynie. Parmi d'autres responsabilités, il est chargé de surveiller les affaires théâtrales à Paris.

Arguet, J.

fl.1677

Arms

fl.1718
Sauteur

Arnol

fl.1709
Gagiste

Artenay, Fr. (d')

1677-1733
Acteur

Arthur : voir Artus

Artus, Jérôme

fl.1668
Sauteur, Marionnettes

Aubert, J.

fl.1716-1753
Musique

1691 mai 31: Jean Aubert (père ou fils?) devient l'un des quatre officiers de la communauté de maîtres à danser et joueurs d'instruments de Paris. Comme son collègue, le maître à danser Jean Godefroy, élu au même moment, il reçoit une dispensation royale qui lui permet d'accéder à son office "encore qu'il n'ait exercé la maitrise pendant dix ans" (BENOIT (1971) p. 127). Voir aussi DU TRALAGE (1880) pp. 115ff, où nous apprenons qu'il y avait à l'époque 250 maîtres et plus de 600 membres ordinaires de la communauté à Paris.

Aubry, François

fl.1678
Marionnettes, Entrepreneur de spectacles

1678 : Il est directeur de la Troupe royale des Pygmées à la Foire S. Laurent.

(Y a-t-il connection entre celui-ci et Sébastien Aubry, ami de Guichard, accusé d'avoir voulu empoisonner Lully en 1674 ?)

Aumont, duc d'

1666-1723

Autreau, J.

1657-1745
Auteur, Peintre