Sources manuscrites
Archives de la Comédie-Française


Deuxieme Dossier:
Pour les Seuls Comediens du Roy Rue Mazarine Contre le Sr Scot beuveur d'Eau. Sentence du 13me mars 1681

A tous ceux qui ces p'ntes Lettres verront Achille de Harlay Ch'ler Con'r du Roy en tous ses Con'ls d'Etat et privé son procureur general et garde de la ville et prevosté et vicomté de paris le siege tenant salut scavoir faisons que sur La requ'te a nous presentée par les Comediens de La seulle trouppe du Roy entretenue par Sa Majesté, establis rue mazariny en datte du Jour d'hyer tendante a ce quil nous pleust faire deffences au nommé Juiliani dit Scot Romain de rep'nter aucune Comedie soubs quelquelque tiltre et pretexte que ce puisse estre. Ordonner que son Theatre soit demoly et luy Enjoindre de s'aller establir en un autre endroit non Incommode aux supplians pour boire de L'Eaue et faire ses autres tours d'adresse a peine de Telle amaende quil nous plairoit, saisye et confiscation de leurs theatre toilles et decorations et autres choses dommages et Interests aux precedens, de laquelle requ'te ils ont en Vertu de Nostre ord'ce fait assigner pard't nous Led. Scot par exploit de Goffinet sergent a Verge dud. jour d'hyer controllée a Paris ce Jourdhuy par Brancherie avec deffenses suivant Nostre d'te ord'ce de rep'nter cependant aucune representation apres avoir ouy M're Jean Fontaine le procureur desd. Comediens et led. Jouilainy dit Scot p'nt en personne ensemble Les Commissaire Lemaistre en son rapport un proces verbal par luy fait led. jour d'hyer de la Contravention faite par led. Scot a nos deffenses de ce qu'au prejudice d'Icelle Ils rep'nt une petitte farce ou Comedie Italienne, Nous faisans droit sur lad. Req'te faisans deffenses d'avoir aucuns acteurs ny faire aucun recit sur le theatre Et a luy enjoint de reformer sesdites affiches et de les reduire aux termes precis du brevet du Roy Enjoignons au Comm're du quartier de tenir la main a l'execu'on de nostre presente ord'ce qui sera executtee Non'ant oppo'ons ou appells quelquonques et sans prejudice d'Icelles en tesmoing de quoy nous avons fait sceller Ces p'ntes. Ce fut fait et donné par M're Gabriel nicolas de La Reynie Con'er d'estat ordinaire et Lieutenant general de police de la ville prevosté et vicomté de paris le treize mars xvi c quatre vingt un.